Le Mudo


Musée de l'Oise

1 rue du Musée 60000 Beauvais
Entrée gratuite

03 44 10 40 50

Horaires
Ouvert de 11h00 à 18h00
Sauf le mardi

Fermé certains jours fériés


Emissions du Blues Autour du Zinc réalisée par Beauvaizine en 2017 dans l'enceinte du MUDO pendant la période "Divines et Divas".
Le concert fut donné dans la salle Thomas Couture.

Images so, et post-production Ubique Zone



Un peu d'histoire

mudo musée, musée de L'oise, musée departemental de L'oise, musée beauvais, beauvais culture
photo ©Jon pitre beauvaizine

Ancienne résidence des évêques-comtes de Beauvais, ce magnifique bâtiment deviendra préfecture, puis palais de justice et enfin musée. Cette enceinte architecturale imposante participe au succès grandissant du musée. Il devra néanmoins fermer ses portes en 1997 du fait d'un problème structurel. 
Rénovation
En 2013, sous l'impulsion Département de l'Oise en partenariat avec la région Picardie, une grande campagne de rénovation voit le jour, visant à en faire un pôle culturel et touristique du département. Deux années de travaux seront nécessaires pour que le musée ouvre à nouveau ses portes le 25 janvier 2015.

L'Enrôlement des volontaires de 1792
Au cours de votre visite vous découvrirez l'œuvre majeure de Thomas Couture (peintre né à Senlis). Ainsi que ses dessins préparatoires. Œuvre monumentale et inachevée de 45 m² présentée dans l'ancienne salle de réception des évêques. Cette toile fut restaurée suite à un mécénat participatif.

Au cours de votre visite vous y découvrirez une riche collection d'œuvres. Allant des peintres baroques italiens, l'ensemble des œuvres de Thomas Couture cité plus haut, la donation Boudot-Lamotte, le fond Delaherche, un ensemble d'Art nouveau, la  collection Pissareff, puis Prosper Marilhat, Paul Huet ou Camille Corot et bien d' autres.

Juste à côté
La visite de ce musée vous permettra également de découvrir sa richesse architecturale mise en valeur suite aux travaux de rénovation. Profitez de cette sortie pour découvrir la Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais. Son parvis vous conduira jusqu'au musée d'art contemporain Le Quadrilatère, situé à proximité.
Aurélie macaire et Jon Pitre



Exposition Les heures italiennes

par Sophie Goullieux

 

Pas d'indigestion pour autant : au contraire, c'est une approche vivante et bien construite qui est proposée à qui veut bien se lancer dans cette exploration, ou plutôt cette enquête. Car des trésors il y en a, et à foison, dans d'innombrables détails :  une couleur de peau, un drapé, une expression, une larme à l'oeil, un déhanché, un genou, un cou, une poitrine… regardons comment ces corps palpitent et prennent vie, et comment ils nous parlent sensuellement, aujourd'hui, au delà de la prouesse technique des maîtres italiens et parfois de l'austérité de certaines peintures. Comment ils nous touchent par delà les confessions et les modes, à travers les siècles, et nous parlent du vivant, aux vivants, et de l'éphémère chemin de chaque être humain. Couleurs, éclairages, compositions, gestuelles, mises en scènes… c'est sous l'angle  artistique et physique que Roberto Vidal, danseur chorégraphe, vous propose de participer, à Beauvais uniquement,  aux "Parcours dansés" au MUDO et au Quadrilatère. En duo avec une guide conférencière, Patricia Feugey, qui contextualise la dizaine d'oeuvres choisies, il pointe la fabrication du mouvement, la naissance de la pose, la mise en espace… nous engageant à sentir corporellement les oeuvres, à penser physiquement et à bouger autrement. Une initiation à la danse contemporaine ? Mais oui ! c'est possible et l'expérience est excitante, car innovante, ludique et enrichissante. Et donne envie de poursuivre l'expérience par soi même sur les autres sites.

mars à décembre 2017


Partager le MUDO