Sianna

Diamant Noir CHRONIQUE ALBUM

Deuxième opus Sorti le 24 février 2017

Après un premier Ep en 2015 que l'on pourrait qualifier d'album puisqu'il contient 8 titres, Sianna revient avec son flow et sa voix si caractéristique pour un nouveau chapitre musical.

 

Tout en gardant le côté enjoué, percussif et virevoltant du premier opus, Diamant Noir porte bien son nom. Scintillant et parfois sombre, cette oeuvre est une pure beauté dans un écrin nébuleux et parfois subtilement influencé par le "rap atmosphérique".

Côté son, la team Sianna de Diamant Noir brille par une production top que mérite amplement le talent de la rappeuse. Tous les titres sont énormes... "Billets Mauves", "Havre de Paix" avec aussi des guests, Lefa, S.Pri Noir, Soprano, The Shin Sekaï.

L'attitude adolescente de 2015, qui séduisait par un look unique et juvénile avec des lunettes de geek et des tresses qui volaient dans les airs au rythme du flow impressionnant de Sianna, a laissé place à une beauté épurée plus sombre et enveloppée par des sons de rap "new school" et très étudiés. Tout ceci permet à la Beauvaisienne, devenue femme, de se pencher sur sa double identité, son passé et son présent, qui par sa sincérité, nous touche droit au coeur avec ses textes.

Justement, des titres comme "Coeur Orphelin", "Ailleurs" ou "Ne t'en fais pas" sont de vraies belles chansons. C'est beau et ça explose de vérité.

Le disque nous emmène ainsi faire un voyage à la fois sombre et ensoleillé. Il nous interpelle par ces morceaux lancinants ponctués d'autres où l'on aime retrouver le flow athlétique de la Beauvaisienne. "Go Fast" ravira les amateurs.

Sianna prend un beau virage et fait partie, au gout de Beauvaizine, de ces artistes de "musique urbaine" qui font de leurs oeuvres de l'art à l'instar d'Oxmo Puccino, Stromae, PNL ou encore Sivas.

Bravo à la #TeamSianna.
Jon Pitre


Rec. 118 - Parlophone